Avez-vous besoin d'un Métrologiste ou d'un Opérateur d'instruments?

Métrologiste_Amrikart

Avez-vous besoin d’un métrologiste ou d’un opérateur d’instruments?

La réponse peut sembler évidente pour certains lecteurs. Toutefois, du point de vue de certains acteurs de l’industrie, la distinction entre un métrologiste -ou métrologue- et un opérateur d’instruments (laser tracker, CMM, scanner 3D, même conventionnel) peut être difficile à saisir. Le vocabulaire international de la métrologie (du BIPM) définit la métrologie comme la « science de la mesure et de son application ». Par extension le métrologiste est le spécialiste qui maîtrise cette science. L’opérateur d’instruments est plutôt « une personne qui opère de l’équipement ou une machine ».

Le processus de mesure

Pour comprendre la différence, jetons un coup d’œil sur un processus de mesure typique :

 processus de mesure

La qualité de l’information qui en résulte, les résultats de la mesure, dépend des décisions prises à chaque étape du processus. Le métrologiste est responsable de l’ensemble du processus de mesure, tandis que l’opérateur de l’instrument se spécialise dans la prise de mesures avec les instruments (étape #3).

Dans le cas de mesures non automatisées, le manque de coordination entre les parties prenantes (météorologiste et opérateur d’instruments) du projet de mesure peut avoir un impact considérable sur la qualité et le débit de l’information tout au long du processus. Cela affectera évidemment l’utilisateur final des données dans sa mission. Afin d’atténuer ce risque, une approche suggère qu’un métrologiste supervise l’ensemble du processus et gère l’information nécessaire tout au long de celui-ci. L’avantage serait un contrôle serré de la qualité des données et de la transition d’une phase à l’autre.

Le métrologiste

Le métrologiste est généralement un ingénieur professionnel ou un technicien spécialisé avec plusieurs années d’expérience dans son domaine. Une compréhension approfondie du projet de mesure est essentielle pour évaluer les exigences, définir les méthodes, guider la prise de mesure, traiter les données et effectuer l’analyse. Cette analyse produira de l’information qui mènera à une prise de décision cruciale. Le métrologiste a une influence très importante sur l’information qui en résulte puisqu’il supervise l’ensemble du processus. Il doit s’assurer que cette information réponde aux exigences. Il doit également être conscient des limites de son champ d’action et en maîtriser les pratiques les plus efficientes.

L’opérateur d’instruments

D’autre part, un opérateur d’instruments est un professionnel qui maîtrise les fonctionnalités de l’équipement et l’exploite pour prendre des mesures au mieux. En règle générale, l’opérateur d’instruments détient un diplôme de technicien spécialisé et travaille souvent au sein d’une chaîne de production ou d’un service d’assurance de la qualité. L’opérateur de l’instrument suit des instructions spécifiques pour effectuer les mesures, générant des données de métrologie brutes en suivant une méthode prédéfini. Avec l’entraînement et l’expérience, il connaîtra les conditions environnementales optimales nécessaires pour atteindre les meilleures performances en termes de précision et de vitesse. L’opérateur d’instruments doit être conscient de sa forte influence sur les mesures et doit donc gérer ses exécutions pour en réduire l’impact au minimum. Par exemple, dans le cas d’une analyse R&R (répétabilité et reproductibilité), cette influence peut être quantifiée.

Mesures et inspections automatisées

À l’ère de l’industrie 4.0 et de l’automatisation, la maîtrise de la métrologie est devenue une étape cruciale dans la feuille de route vers l’automatisation industrielle avancée. La fiabilité, la qualité et la productivité des chaînes d’approvisionnement et de production reposent plus que jamais sur des mesures et des assemblages en ligne très précis. À la suite de cette transformation, le travail du métrologiste s’est élargi pour inclure sa participation à des équipes de conception de systèmes automatisés. Par conséquent, la nouvelle génération de métrologistes a développé de nouvelles compétences telles que la programmation informatique, le traitement de l’imagerie de vision industrielle, la simulation en ligne, la mise en œuvre de l’intelligence artificielle, etc. D’autre part, les opérateurs d’instruments améliorent également leurs fonctions pour exécuter des solutions de métrologie entièrement automatisées. L’ensemble du processus peut maintenant être contrôlé en termes de qualité et de cycle du temps.

Conclusion

En résumé, métrologistes et opérateurs d’instruments travaillent main dans la main pour réaliser des projets de métrologie. Selon la taille du projet, ils sont parfois la même personne. Lorsqu’on parle de mesures, on parle d’information. Il est essentiel de comprendre l’objectif et le processus de fonctionnement ainsi que l’influence des parties prenantes. Un petit détail sur le processus peut modifier considérablement les résultats. D’où l’importance d’une coordination étroite entre le métrologiste et l’opérateur de l’instrument.

Chez Amrikart, nous avons opté pour l’approche décrite précédemment. Nous formons et intégrons des métrologistes multidisciplinaires au sein de nos équipes. Ces spécialistes contrôlent l’ensemble du processus ou font équipe avec d’autres parties prenantes du projet pour assurer le contrôle de chaque étape. Nos métrologistes maîtrisent toutes les étapes de mesure, ainsi que le fonctionnement des instruments 3D. Ils considèrent l’ensemble des sources possibles d’influence sur les mesures obtenues à chaque étape. Ils utilisent les meilleures pratiques tout en assurant le plein respect des exigences du projet. Cette approche permet également de garantir un contrôle satisfaisant et rapide en cas de changements qui pourraient se produire dans le projet, compte tenu des répercussions possibles sur la mesure et les données générées.

Metrologistes Amrikart

Article écrit par Jérémy Arpin-Pont, publié sur Metrology News

Toutes les actualités